C’est en 1837, Alphonse Daloz achète les garennes de Cucq et de Trépied. En 1855, Daloz et Rigaux (gendre de Daloz) plantent les jeunes pins. En 1858, Daloz et Rigaux décident de partager le domaine. Daloz prend 1 250 hectares, (le territoire actuel de la commune du Touquet) et Rigaux constituera le domaine de Stella.
Le domaine de Stella constituera la création d’un des plus grands lotissements de France, en forme d’étoile, d’où son nom de Stella (« étoile » en latin), devenu peu après la station qu’elle est aujourd’hui. La fondation de Stella-Plage est malheureusement suspendue par la Première Guerre mondiale.
Contrairement à la station du Touquet-Paris-Plage qui se détache de Cucq en 1912 pour constituer une commune autonome, Stella-Plage conserve son statut de quartier de Cucq.
Afin de permettre l’aménagement de la station, à la suite de la dégradation monétaire, les promoteurs géomètres Edmond Labrasse et Victor Poulain mettent en place l’association syndicale libre des propriétaires de Stella-Plage en 1921. En 1925, Stella-Plage inaugure sa nomination en « station climatique ». Pendant la Seconde Guerre mondiale ; presque toutes les villas sont détruites ou gravement endommagées. Seules, deux villas sont restées intactes à la fin du conflit.
Puis de nombreuses installations voient le jour : poste, aménagement de voiries, écoles, digue de Stella…
Chaque saison les estivants, propriétaires ou locataires affluent, pour les fêtes et manifestations diverses et culturelles.